Tour de l'île de Anaa...

C'est l'aventure de trois copains qui fait le tour de l'île de Anaa.

1er jour (Lundi 9 septembre 2009)

Allez trois billets d'avions aller/retour de Papeete/Anaa, le vol est prévu le lundi 9 septembre 2009 à six heure, la convocation est à cinq heure. le vol durera d'après les informations du pilote une heure et quinze minute, puis le même vol continuera jusqu'à l'atoll de Makemo. A notre arrivée sur l'atoll de Anaa dans le village de Tukuhora nous sommes accueillis par des dizaines d'habitants, le maire de Anaa était aussi sur se vol, donc la municipalitée c'était préssée de l'accueillir. Le premier maire adjoint Madame Bernice UTIA nous accueille et propose de loger chez elle, l'idée était la bienvenu, nos affaires ont été embarqué sur le véhicule de la commune pour y être apporter chez elle. Pour s'échauffer nous avons décider de rentrer à pièds, histoire de s'échauffer avant le départ pour le tour de l'ile. Le premier jour nous avons décider de visiter le village et de rencontrer les habitants du village. Vers dix sept heures nous étions invité chez l'infirmier pour prendre l'apéro, décidemment c'est pas quelques verres de bière qui vont nous démoraliser pour notre projet. Bernice nous attend pour manger, le Maire était présent quelques heures de discussion puis un bon dodo nous ferons du bien.

Au fait le projet de faire le tour de l'atoll était bonne mais les jours qui suivent serons magnifiques et avec des petits contraintes surportable pour le physiques des aventuriers.

2ème jour (Mardi 10 septembre 2009)

Départ de chez Bernice quatre heures du matin, il fait encore nuit et le soleil se presse de se lever. Sac à dos bien équipé et les méduses (chaussure) aux pièds prètent pour des heures de marche. Nous quittons et laissons derrière nous les habitants du village de Tukuhora qui à peine révéiller entends les chiens qui nous accueillent près de leurs clôtures. Des bonnes heures de marche ferons du bien. Le village de Temarie de plus en plus proche et quelques hydratations d'eau de coco seraient nécéssaires pour continuer jusqu'au prochain village. Il est huit heures et la chaleur des îles des tuamotu est très très chaud, Le village de Temarie est à l'abandon, seul le coprah est exploité. Des vestiges d'anciennes habitations des années mille huits cent sont encore debout mais dépourvu de tôles on y trouve aussi une église qui à pour saint patron "Saint Michel". on décide de manger quelques rations de nos paquetages. Tout d'un coup une grande averse surgit du ciel et nous rafraichir, cela était bien. On décide de continuer le village de Otepipi nous attends. Au cours de route on rencontre un couple retraité sur un motu face au village de Tukuhora, des chantiers de constructions...

La suites très bientôt...